Vous aussi vous faites des crash-tests ?

Valentin Spielt, ingénieur d’essai, a l’habitude de réaliser des tests radicaux.

Dans le cadre de mon travail, je suis ingénieur d’essai et j’ai l’habitude de réaliser des tests radicaux.

Ce qui était clair pour moi, c’est que si rien ne casse, cela ne veut rien dire du tout, parce qu’il faudrait beaucoup de tests pour obtenir des statistiques fiables. En revanche, je me suis dit que si quelque chose se cassait, je pourrais alors envisager de changer quelque chose. Le lien entre le corps et le manche s’inspire de la lutherie.

J’ai déjà effectué des tests de résistance dans le sens de la force causée par la tension de la corde et je n’ai aucune inquiétude. Mais je n’avais aucune idée de la façon dont elle se comporterait si l’instrument tombait face vers l’avant. L’instrument a survécu à la chute sans aucun dommage. Un grand merci à Danny pour le tournage au ralenti !