Le Local Wood Challenge – EGB

Suite à la mise en place du Local Wood Challenge par l’EGB en 2016, l’APLG a proposé en 2018 aux luthiers qui exposaient au Salon de la Belle Guitare de Montrouge de participer au défi du bois local (voir la photo ci-dessous, exposants LWC 2018).

Comment fonctionne le Local Wood Challenge ?

Le texte ci-dessous est la traduction de la FAQ de la page en anglais : www.europeanguitarbuilders.com/lwc-faqs-luthiers/

Pourquoi organisons-nous le Local Wood Challenge ?

La recette d’une excellente guitare se compose de tant d’ingrédients – et il n’y a pas un seul chemin qui soit juste alors que d’autres seraient faux. C’est la beauté de notre métier – il existe d’innombrables voies pour fabriquer de belles guitares.

Cependant, nous pouvons tous être d’accord sur ceci : l’utilisation de plusieurs de nos essences de bois tropicales préférées est devenue de plus en plus problématique au cours des dernières décennies. C’est pourquoi nous avons créé le Local Wood Challenge (LWC). Nous voulons souligner le fait que l’utilisation exclusive de bois traditionnels n’est pas le seul moyen de fabriquer une excellente guitare, et que la notion de durabilité a commencé à être sérieusement reconnue comme une valeur fondamentale dans notre métier.

Le LWC ne consiste pas seulement à éviter l’utilisation de bois tropicaux menacés. L’utilisation de bois cultivé localement laisse également une empreinte carbone plus faible que l’utilisation de bois qui a été transporté à l’autre bout de la planète jusqu’à votre atelier. De plus, en utilisant du bois local, vous avez également la possibilité de vous différencier des autres !

Comment faisons-nous le Local Wood Challenge ?

C’est là que vous, luthiers, entrez en jeu. Chacun est libre d’adhérer ou de décliner. Votre tâche consiste à fabriquer une guitare à partir de bois cultivé localement. Ce n’est pas un concours, il n’y a pas de prix ou de récompenses autres que l’expérience et l’apprentissage inhérents au défi d’essayer quelque chose de nouveau et de différent.

Local Wood Challenge signifie : fabriquer un instrument 100% à partir de bois cultivé localement dans votre région. Certains d’entre vous – constructeurs acoustiques, électriques et de basse – fabriquent déjà des instruments en bois local comme une pratique courante – mais il y a peut-être encore des possibilités inexplorées pour vous aussi. Considérez cela comme un exercice – une opportunité passionnante de sortir de votre zone de confort et d’essayer quelque chose que vous n’avez jamais essayé auparavant.

Actuellement, le LWC est organisé comme un programme d’enregistrement évalué par des pairs, ce qui signifie que chaque candidature sera examinée individuellement par des luthiers professionnels et expérimentés.

Le Leonardo Guitar Research Project, avec son étude sur l’utilisation d’essences de bois non tropicales et durables dans la fabrication de guitares acoustiques, est un exemple inspirant d’un tel développement ces dernières années. Il existe des ressources utiles sur leur site web avec une base de données des bois européens appropriés, des scieries et des fournisseurs de bois qui peuvent les fournir et des luthiers qui utilisent des bois non tropicaux. Vous voudrez peut-être les consulter pour plus d’informations.

N’oubliez pas qu’il s’agit d’un défi et non d’une compétition. Vous êtes prêt à vous mettre au défi, à explorer de nouveaux terrains et à essayer quelque chose de nouveau !

Une fois que vous avez construit un tel instrument et que vous souhaitez utiliser la marque LWC pour vous connecter au projet, enregistrez-le auprès de nous. Le cas échéant, vous recevrez alors l’autorisation d’utiliser la marque et vous serez également inclus dans les newsletters, les activités, etc.

Quelques notes supplémentaires

Gardez une trace de l’endroit où vous avez obtenu le bois et de l’utilisation que vous en faites. C’est une partie importante du projet – nous aimerions compiler une base de données de vos expériences avec les différentes essences de bois et leurs propriétés afin que nous puissions ensuite mettre ces informations à la disposition de tous. Le défi LWC ne s’est pas arrêté avec le salon HGGS 2016 – c’est devenu un projet continu, avec plus de luthiers se joignant et commençant à travailler avec du bois local au cours des années à venir.

Au fur et à mesure que votre projet se développe, vous voudrez peut-être nous envoyer des photos et des descriptions que nous publierons sur nos réseaux sociaux et qui pourront être utilisées à des fins publicitaires.

Questions fréquemment posées

Que signifie exactement « bois local » ?

Il n’y a pas de réponse définitive à cette question, mais pour le dire simplement – par bois local, nous entendons ces morceaux de bois qui sont ” cultivés régionalement (localement) ” par rapport à votre emplacement. Cela comprend la zone géographique et la région climatique. Mais rappelez-vous, l’ensemble de l’instrument doit être fait de bois local, pas seulement certaines parties de celui-ci.

Pour quelqu’un vivant dans la région sud de l’Allemagne, le bois local peut signifier un bois provenant des Alpes suisses, alors qu’un luthier vivant en Suède peut avoir beaucoup de bois local qui pousse dans son jardin. Luthiers du Brésil ou d’autres pays tropicaux – eh bien, vous pouvez aussi utiliser votre bois local – mais mettez-vous au défi – recherchez des solutions innovantes – et souvenez-vous de l’idée de durabilité lors du choix des bois !

Chacun d’entre vous peut interpréter ce que signifie “régionalement” légèrement différemment – donc en cas de doute, veuillez nous demander avant d’acheter votre bois ou de commencer à construire ! Utilisez votre bon sens !

J'ai déménagé. Puis-je utiliser du bois local du pays dans lequel j'ai résidé auparavant ?

L’idée d’utiliser du bois local se perd un peu si vous vous déplacez et importez du bois d’un endroit éloigné – même si vous y viviez auparavant. Mais s’il vous reste du stock depuis que vous avez vécu dans ce pays, alors bien sûr, allez-y ! Mais ici, tenir un registre et « créer une histoire » est particulièrement important pour que les clients comprennent pourquoi vous utilisez ce bois en particulier. Vous devez expliquer cette circonstance sur le formulaire lors de votre demande d’inscription !

Le bois doit-il pousser près de mon atelier ? De quel rayon de son emplacement parle-t-on ?

Il est impossible de tracer une ligne claire ici. Qu’est-ce que “près de votre atelier” de toute façon ?
Pour un luthier, cela signifie un rayon de 10 kilomètres, alors que dans certains pays, le bois local pousse à 200 kilomètres dans la forêt la plus proche. La région climatique dans laquelle vous vivez peut couvrir une grande superficie. Encore une fois, utilisez votre bon sens.

Y a-t-il une sorte de définition ici ? Comme un lieu certifié de là où a poussé le bois ?

Aucune définition n’est gravée dans la pierre. Les bois certifiés sont bien sûr excellents s’ils sont disponibles. Tout ce que vous pensez être une bonne idée à utiliser et ce que vous pensez être suffisamment local. Ce n’est pas une compétition – vous vous lancez des défis ! Mais n’oubliez pas de documenter la provenance du bois et l’usage que vous en avez fait – cela sera inclus dans la description de votre instrument s’il existe des publications sur le Challenge.

Le bois doit-il être originaire de sa région, ou simplement cultivé là-bas ?

L’essence du LWC est d’expérimenter avec des essences de bois typiques de votre région et de votre climat. Alors peut-être que c’est une bonne idée de choisir des espèces indigènes – mais encore une fois, certaines espèces peuvent avoir été importées d’une autre partie du monde il y a des centaines d’années et elles se sont propagées naturellement et sont devenues plus ou moins indigènes – pas besoin de pinailler ici.

Qu'en est-il des matériaux « alternatifs » ?

L’utilisation de matériaux alternatifs est encore en discussion, actuellement à l’étude sont Rocklite et Bamboo. Quelqu’un a posé des questions sur le chêne des tourbières, qui devrait vraiment être considéré comme les autres bois, ce qui signifie que s’il pousse localement dans votre région, il se qualifie. Nous vous tiendrons au courant des décisions !

Enregistrer votre guitare sur le site d'EGB

Si vous souhaitez soumettre une demande pour que votre guitare reçoive le label Local Wood Challenge, remplissez le formulaire en ligne.

Pour toute question (en anglais) : lwc@europeanguitarbuilders.com – (en français) : infos@aplg.fr