Association Professionnelle des Luthiers artisans
en Guitare et autres cordes pincées

One Tree Planted

Le principe de One Tree Planted (OTP)

Le don d’1$ (autour de 0,88€) à cette association permet de replanter un arbre dans des aires de répartition de cinq continents au choix, l’Afrique, l’Asie, Amérique du Nord et Latine, Australie. L’Europe n’est pas proposée car trop coûteuse (100$ pour planter un arbre), prochaines expériences en UK (point UE à approfondir).

Les coûts pour planter un arbre varient en fonction de la région et du partenaire. Voici une ventilation rapide des coûts générés pour planter un arbre dans une région moyenne par One Tree Planted :

  • De 50 à 85 $ –> pour un jeune arbre à cultiver dans une pépinière
  • 0,20 $ – 0,30 $ –> Par arbre à planter
  • 0,08 $ – 0,20 $ –> Par arbre en moyenne avec les frais de transport, les coûts des matériaux
  • 0,10 $ – 0,22 $ –> Entretien continu des arbres
  • 0,12 $ – 0,15 $ –> Frais de fonctionnement
  • De 0,03 $ à 0,05 $ –> Frais de traitement de carte de crédit  frais de transaction

Avantages de One Tree Planted

  • Démarche non commerciale
  • Partenaires qui renforcent le sérieux d’OTP
    • World Resources Institute (WRI) 
    • United States Forest Service (USFS)
    • Cities4Forests
  • Suivi sur le terrain qui semble satisfaisant
  • Une petite dizaine d’espèces de bois de lutherie ont déjà été identifiées dans des projets de replantations
  • OTP semble être l’outil que j’avais souhaité mettre en place avec la création de cette observatoire internationale des bois de lutherie (point très positif donc).
  • En plus d’être un projet écologiquement pertinent, ce type d’action de plantation, ciblant les espèces menacées, représente un modèle économique pour l’avenir.

Ce modèle répond au bon sens, qui est de préserver et d’alimenter la ressource qui constitue notre richesse économique.

  • En 2019, OTP a replanté 4 millions d’arbres

Inconvénients :

  • OTP ne met pas la priorité sur les espèces menacées et est plus global sur la biodiversité
  • Pas de connexion et de connaissance sur les réglementations des espèces menacées et leur évolution
  • Pas en lien avec UICN mais outil utilisé
  • La liste complète et mise à jour des espèces plantées n’existe pas en accès publique et le nommage des bois est confus, parfois avec le nom botanique, parfois avec le nom commun ou encore local.

Remarque : Plus qu’un collecteur de dons, APLG pourrait apporter son aide pour interconnecter OTP avec les acteurs qu’APLG côtoie dans le cadre de la CITES (Dg Env UE, autorités scientifiques, de gestion, ministères, labos scientifiques, etc.) et sur la normalisation de leur base de données bois.

Les espèces plantées par OTP pertinentes pour un projet APLG de replantation

Les espèces menacées

Les espèces non menacées

Comment One Tree Planted fonctionne