Association Professionnelle des Luthiers artisans
en Guitare et autres cordes pincées

BOIS DE LUTHERIE

MIEUX COMPRENDRE, MIEUX CONNAITRE LES BOIS DE LUTHERIE POUR MIEUX LES PRESERVER
TO BETTER UNDERSTAND, TO BETTER KNOW THE LUTHERIE WOODS TO BETTER PRESERVE THEM

Les instruments de musique sont impactés de plein fouet par la frénésie humaine qui consiste à puiser toutes les ressources naturelles de notre planète sans avoir le bon sens de les renouveler !

Le constat est bien réel et très inquiétant, nous sommes arrivés au stade où toute la ressource bois utilisée pour fabriquer des instruments de musique diminue chaque année et de façon irréversible pour certaines espèces qui sont majoritairement et massivement employées par d’autres secteurs d’activités comme le mobilier.

Les instruments de musique deviennent un véritable dommage collatéral du fait qu’ils utilisent une infime partie des bois coupés et exportés. La guitare est particulièrement impactée car le bois, principale matière première, ne fait qu’un avec l’instrument et la diversité des espèces utilisées fait partie intégrante de son histoire depuis des siècles.

Les réglementations comme la CITES, qui contrôlent le commerce international des espèces menacées de la faune et de la flore, tendent bien heureusement à protéger de plus en plus d’espèces. Mais le mécanisme économique qui consiste à remplacer une espèce protégée par une autre similaire qui n’est pas réglementée, accélère le processus d’épuisement de la ressource avec le risque qu’elle devienne très rapidement interdite de tout commerce.

L’alternative des bois locaux pour les luthiers guitares, par exemple, est également devenue une problématique à maîtriser compte tenu de l’enrésinement et de l’industrialisation du bois avec la disparation des espèces à croissance lente au profit d’espèces à croissance rapide. S’ajoute à cela que les bois français d’ouvrage et de lutherie se retrouvent majoritairement à l’export pour revenir en France sous forme de produits finis, ne laissant à l’artisan luthier qu’un stock existant qu’il deviendra de plus en plus difficile à renouveler.

D’autres fléaux s’abattent sur les bois comme les maladies provoquées par des insectes ou champignons ou encore le commerce illégal devenu un marché juteux pour la mafia, .

La situation est donc plus qu’alarmante et il nous faut agir pour participer à la préservation des forêts primaires si importantes pour l’avenir de notre métier d’art, de nos instruments mais également et surtout pour l’humanité.

The musical instruments are hit hard by the human frenzy that is to draw all the natural resources of our planet without the good sense to renew them!

The facts are real and very disturbing, we have reached the point where all the wood resource used used for the manufacture of musical instruments decreases each year and irreversibly for some species that are mainly and massively used by other sectors of activity like furniture.

The musical instruments become a real collateral damage because they use a tiny part of the cut and exported woods. The guitar is particularly impacted because wood, the main raw material, is one with the instrument and the diversity of species used has been an integral part of its history for centuries.

Regulations such as CITES, which control the international trade in endangered species of fauna and flora, tend to protect more and more species. But the economic mechanism of replacing a protected species with a similar one that is unregulated accelerates the process of depleting the resource with the risk that it will quickly become banned from any trade.

The alternative of local woods for guitar luthiers, for example, has also become a problem to be mastered in view of the « enrésinement » (total or partial replacement of a hardwood stand by softwoods) and industrialization of wood with the disappearance of slow-growing species in favor of fast-growing species.  Add to this that French tone woods are mainly found in export to return to France in the form of finished products, leaving the luthier craftsman an existing stock it will become more in addition difficult to renew.

Other plagues impact on the woods such as diseases caused by insects or fungi or the illegal trade which has become a juicy market for the mafia.

The situation is therefore more than alarming and we must act to participate in the preservation of the primary forests so important for the future of our craft, our instruments but also and above all for humanity.

Quelles sont les espèces en danger des bois de lutherie utilisés en guitare ?

Légendes des statuts de la liste rouge (red list) de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature

Pour chaque espèce, le statut de conservation UICN et statut CITES seront mentionnés.

La liste rouge (red list) l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature – UICN : Créée en 1964, la Liste rouge des espèces menacées de l’Union internationale pour la conservation de la nature est devenue la source d’information la plus complète au monde sur le statut mondial des espèces animales, fongiques et végétales en matière de conservation.

La liste rouge de l’UICN est utilisée par les agences gouvernementales, les départements de la faune, les organisations non gouvernementales (ONG) liées à la conservation, les planificateurs des ressources naturelles, les organisations éducatives, les étudiants et le monde des affaires. Le processus de la liste rouge est devenu une entreprise massive impliquant le personnel du Programme mondial des espèces de l’UICN, des organisations partenaires et des experts de la Commission de la survie des espèces de l’UICN et des réseaux de partenaires qui compilent les informations sur les espèces pour faire de la Liste rouge de l’UICN le produit indispensable qu’elle est aujourd’hui.

What are the endangered species of wood used in guitar?

Legends of the Statutes of the Red List (red list) of the International Union for the Conservation of Nature

For each species, the IUCN conservation status and CITES status will be mentioned.

The International Union for the Conservation of Nature Red List (red list) – IUCN: Established in 1964, the International Union for the Conservation of Nature’s Red List of Threatened Species has become the most important source of information. world-wide report on the global status of animal, fungal and plant species in conservation.

The IUCN Red List is used by government agencies, wildlife departments, conservation NGOs, natural resource planners, educational organizations, students and the business community. The Red List process has become a massive undertaking involving IUCN Global Species Program staff, partner organizations and experts from the IUCN Species Survival Commission and partner networks that compile information on species to make the IUCN Red List the indispensable product it is today.

A quoi correspond le statut UICN d’une espèce / What is the IUCN status of a species ?

On retrouve beaucoup de bois de lutherie menacés mais non réglementés à ce jour (cellules en jaune).

Dernière mise à jour : le 16 octobre 2019 – cette page est régulièrement mise à jour (LISTE NON EXHAUSTIVE)

  • 123 espèces ont été identifiées pouvant être utilisées dans la fabrication d’une guitare ;
  • 62%, (76) d’entre-elles sont des espèces tropicales ;
  • 41% (50) des 123 espèces ont un statut préoccupant (37% (45) d’espèces tropicales, 4% (5) non tropicales);
  • 59% (45) des 76 espèces tropicales ont un statut préoccupant ;
  • 34% (17) seulement des 47 espèces qui ont un statut préoccupant (tropicales ou non) sont réglementées par la CITES ;
  • 66% des espèces qui ont un statut préoccupant continuent donc d’être exploitées et commercialisées malgré leur statut UICN équivalent ou supérieur à « Quasi menacée ».

There are many woods threatened but unregulated to date (cells in yellow).

Last updated: october 16, 2019 – this page is regularly updated (LIST NON-EXHAUSTIVE)

  • 123 species have been identified that can be used to make a guitar;
  • 62% (76) of these 123 species are tropical species;
  • 41% (50) of the 123 species have a worrying status (37% (45) tropical species, 4% (5) non-tropical);
  • 59% (45) of the 76 tropical species have a worrying status;
  • Only 34% (17) of species with a worrying status (tropical or non-tropical) are regulated by CITES;
  • 66% of species with a worrying status continue to be exploited and traded despite their IUCN status equivalent to or greater than « Near Threatened ».